Logo HSE Coaching Promesse de HSE Coaching

Hypnothérapeute et Coach
à Vernouillet (78)

Consultations les Soirs & Week-Ends

Prendre rendez-vous sur simplybook

Un problème, une question ?

07 68 10 10 18

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Respirez de nouveau en arrêtant de fumer  

Arrêter de Fumer

Les difficutés liées au fait d'arrêter de fumer sont multiples : une pulsion à peine consciente venue à un passé lointain et souvent à une situation personnelle ou professionnelle stressante, de nombreuses substances addictives qui en font une partie de notre neurologie, un répit en termes de bien-être et de socialisation...

Et pourtant, lorsque vous le décidez, les protocoles de l'hypnose moderne savent vous rendre votre liberté, votre espérance de vie, et tout un tas de choses que vous allez adorer et qui seront bien plus réelles.

Parmi les facteurs que l'on retrouve fréquemment :

  • Une décision d'arrêter que l'on ne prend pas, généralement pour de bien meilleures raisons qu'on ne le croit.
  • On redoute souvent de perdre quelque chose... alors qu'au contraire on peut faire en sorte de ne pas le perdre et de gagner plus.
  • Une addiction qui agit comme un virus et nous trompe comme si c'était nous qui voulions la prochaine cigarette.
  • L'impression d'un besoin lié à un ensemble de difficultés... et pourtant chaque cigarette ne fait que renforcer l'emprise de ces difficultés sur notre vie
  • Comme tous les comportements pulsionnels, l'addiction répond à une anxiété qui est souvent venue tôt dans note vie, qui reste en-dessous de notre seuil de conscience, qui ne répond plus à notre réalité, mais nous semble incontrôlable ou naturelle. Répondre à cette anxiété est généralement un pré requis pour réellement se dispenser de la cigarette.
  • Le fait de ne pas réellement percevoir émotionnellement ce que l'arrêt va nous rendre par rapport à ce que la prochaine cigarette va nous apporter, plus le fait de rationaliser, fait que nous avons du mal à prendre la décision. Il est importnt de trouver plus d'émotions positiives dans le fait d'arrêter que de continuer.

Est-ce la bonne solution pour vous ?

Etes-vous résolu(e) ?

De nos jours, ce dont on est sûr de ne pouvoir faire, en matière d'accompagnement (coaching, PNL, hypnose...), c'est vous aider à avancer si vous n'y êtes pas réellement décidé(e). Nous pouvons commencer à identifier vos besoins et vous déciderez en cours de route. Maintenant, si vous n'êtes pas résolu(e) à avancer, je ne vous serais guère utile, et je préfère éviter … Vous trouverez facilement un praticien qui acceptera de vous suivre et d'être payé, même si vous ne progressez pas dans votre thérapie. Cela ne m'intéresse pas : tant qu'à faire d'être payé, je préfère que ce soit pour vous faire avancer et évoluer.

J'ai un blocage

C'est un fait ou un ressenti fréquent dans le domaine du développement individuel, particulièrement pénible, surtout si vous en êtes à votre énième tentative. C'est une de mes spécialités, j'ai été me former spécialement pour lever les blocages, même les plus impressionnants ou les plus insidieux. J'utilise une approche systématique qui favorise automatiquement l'émergence et la résolution des blocages en en préservant les enjeux (oui, ils sont là pour vous aider en théorie). Pour les blocages et les traumatismes remontant à avant la formation du langage, j'emploie des techniques spécifiques.

Mon problème n'est pas clair

Soyez rassuré(e) : clarifier vos enjeux, les origines de vos problèmes et remonter à ce qui vous motive réellement font partie du processus d'accompagnement. Vous pouvez même vous arrêter tôt, et ne pas régler certaines choses si vous préférez (cela arrive ...).

Je ne peux pas

Etre hypnotisé ? Réussir pour une raison particulière ? Supporter quelque chose ? Accepter un deuil ? Peu importe. Vous avez pu en arriver là, vous pourrez aussi en repartir si vous le décidez, en respectant ce qui vous y a amené.

Mais je n'ai pas de problème

Cela peut être plus amusant de s'en débarrasser, mais clairement vous n'avez pas besoin d'avoir un problème. On dit en général que le coaching commence là où la thérapie s'arrête, en réalité c'est surtout théorique. En fait, les clients de coaching sont, quasi systématiquement, des personnes qui prennent soin d'elles et veulent réussir sur un enjeu particulier. Surtout, les clients de coaching et d'hypnothérapie veulent avancer, les problèmes éventuels sont secondaires pour eux. La démarche d'accompagnement vous permet de maximiser vos chances de réussir, de vivre mieux le changement et d'accélérer le processus.

Je n'ai pas envie, ce n'est pas pour moi

Un accompagnement est en général un plus TRES net, et cela reste votre choix. Maintenant, méfiez vous des pulsions inconscientes à passer à autre chose ou des petites histoires qui vous éloignent de la solution de ce que vous voulez vraiment dans votre vie. Ces jeux d'esprits sont redoutables, et leur objectif, bien que positif, vous éloigne avec certitude de la vie que vous voulez réellement vous donner, car ce sont des réponses mal ajustées à d'autres problèmes. La véritable question à vous poser est : à quel point je veux m'assurer d'une vie meilleure ?

Ce que cela fait ou pas

En quoi consiste un accompagnement

Je vous propose de définir ensemble des objectifs qui vous conviennent, pour vous aider à avancer dans les enjeux qui vous tiennent à coeur. Selon vos attentes, je vous proposerai un programme composé d'hypnose (humaniste et/ou ériksonienne), de techniques de développement personnel, de transfert d'expertise et/ou d'accompagnement structuré de type coaching.

Si vous n'êtes pas familarisé(e) avec l'hypnose, en résumé :

  • C'est une communication directe avec votre inconscient et les parties de vous avec les quelles vous ne communiquez pas au quotidien
  • Votre thérapeute vous accompagne vers un état de conscience modifié, qui peut être équivalent à ce que vous vivez lors d'une séance distraite de zapping devant la télévision ou d'une séance de relaxation. On ne perd pas forcément conscience, c'est généralement votre inconscient qui décide de ce qui est opportun à ce niveau.
  • Même s'il n'est pas possible de vous faire faire des choses que vous ne voudriez pas lorsque vous êtes en état hypnotique, les techniques utilisées sont très codifiées, et visent à éviter les effets secondaires, ainsi qu'à favoriser le fait de résoudre la source du problème et pas seulement les symptômes (que l'on peut par contre adresser en priorité).
  • Là où une thérapie analytique peut pendre 12 à 15 ans, une thérapie hypnotique prend en général entre 4 et 15 heures. Les problèmes les plus intenses ne prennent pas forcément plus longtemps.
  • Tout n'est pas possible, mais c'est aujourd'hui un moyen reconnu de traiter efficacement des centaines de pathologies, qui vont des problèmes physiologiques (allergies, douleurs...) aux difficultés relationnelles et émotionnelles (angoisses, dépression, traumatismes, phobies...), et en particulier aux symptômes atypiques.

Si vous n'êtes pas familiarisé(e) avec le coaching, en résumé :

  • C'est une intervention brève (en général 5 à 12 séances, maximum 20), conçue pour vous mobiliser réellement quand c'est important pour vous et vous permettre de réussir même dans des situations difficiles.
  • Le principe est que votre coach va agir comme un catalyseur qui vous aidera à clarifier ce qui est réellement important pour vous, surmonter vos blocages et maximiser vos chances de réussir le plus agréablement possible – ce sera votre réussite, et vous aurez envie d'avancer.
  • Non, ce n'est pas une dame de M6 qui vient faire le ménage chez vous, ni un entraîneur sportif qui vous établit un programme de musculation et vous houspille en cours de route, c'est plus utile pour vous, bien plus complexe à fournir, et heureusement bien plus agréable pour vous.
  • C'est une pratique qui, à l'origine, était utilisée par les dirigeants et qui, avec l'essor des disciplines du développement individuel et son impact sensible, s'est nettement démocratisée ces dernières années, mettant à la portée de chacun la possibilité de réellement changer sa vie plutôt que de simplement en rêver.

" Je ne sais pas si vous pouvez m'aider "

Dans ce cas, je vous propose de m'appeler, et voyons tout simplement ensemble si je peux vous aider.

Au passage, même si ce dont vous avez besoin n'est pas dans mon domaine de compétences, il est possible qu'au fil des années j'ai identifié d'autres personnes dont c'est la spécialité et vers lesquelles je me ferais un plaisir de vous orienter gracieusement.

Bénéfices de l'approche Humaniste et du transfert d'Expertise

A priori, en tant que praticien, et en particulier en tant que coach ,je suis à la base censé m'en tenir au contrat que nous passons vous et moi. C'est une sécurité, mais c'est aussi la grande limite du coaching traditionnel.

Je choisis une approche humaniste que je travaille avec vous pour que vous soyez autonome sur votre enjeu. Si vous le souhaitez explicitement (et si cela entre dans mes capacités), je vous transmets l'expertise dont vous avez besoin.

Par exemple, choisir la bonne personne pour une vie à deux, maintenir son couple pendant plus de 30 ans, remettre son patron en place sans risque ou apprendre comment créer son bonheur sont d'excellents désirs, mais si on ne vous explique pas comment faire, vous risquez de chercher un long moment. Les spécialistes, qui m'ont expliqué leurs pratiques, sont quasiment introuvables et ont passé des décennies à acquérir cette expertise.

Et tout ceci augmente très nettement vos chances de succès dans ces domaines.

Je choisis aussi de préférence l'approche humaniste en hypnose aussi, parce qu'elle permet généralement de régler des problèmes complexes plus facilement (et donc plus rapidement). C'est aussi plus agréable pour vous, car vous restez conscient(e) et expérimentez les changements beaucoup plus que dans des approches classiques et Eriksonnienne.

Coaching et Thérapies Brèves vs TCC, Psychothérapies classiques, Psychanalyse et Psychiatrie

Si je résume ce que j'ai pu en apprendre, en constater ou lire sur le sujet au fil des années :

On utilise le terme de brève par opposition aux interventions longues comme la psychanalyse qui peut durer plusieurs années ; le terme est généralement associé à des chances de réussite fortes.

Ces taux de réussite sont de :

  • 93% pour les thérapies et accompagnements brefs, comme le coaching (10 à 12 séances), la PNL ou l'hypnothérapie (3 à 6 séances). A noter que le coaching permet d'aborder des enjeux importants hors du domaine de la thérapie, et devient un catalyseur pour une réussite en toute autonomie, le ressenti est en général très positif.
  • contre un peu plus de 50% sur 20 à 40 séances pour les thérapies modernes (typeTCC)
  • et 38% de réussite pour la psychanalyse sur 500 (!) séances en moyenne.

Source des chiffres : étude de l'Université de Carnegie-Mellon.

La psychiatrie, quant à elle, vise à soulager les symptômes temporairement avec des médicaments essentiellement, mais ne résoud pas le problème (sauf dans de rares cas où il est d'origine physiologique uniquement).

Du coup vous comprendrez, je pense facilement, que je me voyais plus aider les gens efficacement avec une approche brève...

Les spécificités de mon approche

Pour ma part, je privilégie deux choses :

  • Soulager ce qui vous empêche d'avancer, que vous en soyez initialement conscient(e) ou non (cela permet de se débarrasser des blocages sans oublier pourquoi ils sont là)
  • Vous permettre de ressentir l'effet "Waouh" du changement que vous désirez réellement.

Modalités Pratiques

Où peut-on se voir ?

De préférence à mon cabinet sur Vernouillet, mais c'est également possible sur Paris.

Quand peut-on se voir ?

Je consulte en soirée et le samedi.

Comment se déroule une séance ?

Nous nous retrouvons dans l'endroit calme que nous aurons choisi et il suffira de vous laisser guider vers ce qui vous tient à coeur (c'est un des avantages de la méthodologie du coaching !).

Pour une séance de type hypnose la séance durera 1h30 la première fois, et environ une heure 1h pour les suivantes.

Pour une séance de type coaching, la séance durera entre 2 heures, à intervalles réguliers, selon l'agenda que nous construirons.

En général nous commencerons par passer en revue vos notes pour nous assurer que vous surmontiez les difficultés notées à l'avance (je vous demande de commencer à les lister dès notre premier contact) pour que vous ayez des réponses aux questions que vous vous posez.

Allez, je me lance ?

Les trois questions à vous poser

  1. Pourquoi la situation, dans laquelle je suis, ne me convient plus, sincèrement ?
  2. Pas de modération ou de petites histoires, qu'est-ce qui vous pose problème ? Soyez même cash avec la manière dont vous décrivez cette situation. Pourquoi est-ce insupportable ? Pourquoi voulez-vous réussir à changer la situation ?

  3. Quelle est la scène que je veux finir par vivre ?
  4. Décrivez la scène type, ajustez la pour que sur une échelle de 0 à 10 vous la ressentiez comme un véritable 10.

    Imaginez-la jusqu'à ce qu'elle vous inspire de la joie, de la gratitude et le sentiment d'accomplissement.

  5. Quand vais-je appeler Lionel ?
  6. Par mesure de sécurité, vous pouvez même le faire tout de suite ! (Et sérieusement, si vous ressentez la moindre sensation négative ou pulsion à ne pas le faire ou à repousser, il est vraisemblable que vous luttiez inutilement contre vous-même, insconciemment pour vous faire échouer).

Les trois raisons de ne pas m'appeler

  1. Vous préférez rester avec le problème.
  2. Surtout, ne m'appelez pas dans ce cas, car je pourrais bien vous aider et cela vous priverait d'une situation qui vous convient.

  3. Vous hésitez avec une psychanalyse.
  4. Vous avez tout à fait le droit de préférer seulement parler du problème, de tourner autour pendant longtemps sans le résoudre, ou de chercher un-alibi-pour-ne-pas-avoir-avancé. Je suis parfaitement sérieux, le coaching et les approches brèves sont pour ceux qui veulent avancer, et dans ce cas, cela ne peut vous convenir.

  5. Vous n'irez pas jusqu'au bout.
  6. La peur de l'échec ou du succès sont communes et tout à fait gérables en cours d'accompagnement. Par contre, certaines personnes n'ont pas réellement décidé de changer leur vie, et ce sont les seules qui echouent lorsqu'on les accompagne.